Entrée #25 - 03.05.22

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Journal Mots clés : éducation, justice, santé, propriété, travail
Entre 2015 et 2019, la moitié des grossesses dans le monde n'auraient pas été choisies délibérément, près des deux tiers de celles-ci se seraient soldées par un avortement, dont près de la moitié réalisés de manière non médicalisée, ces derniers constituant une des causes principales de mortalité maternelle. C'est, en résumé, le constat dressé par le Fond des Nations Unies pour la population (UNFPA) dans son rapport sur l'état de la population mondiale 2022, qui pose cette question : qu'est-ce qu'un taux élevé de grossesses non désirées dit du rapport de nos sociétés aux femmes ? Un premier élément de réponse est fourni par le compte des préjudices et des coûts d'opportunité des grossesses non-désirées pour les individus et la société, qui seraient "inquantifiables" selon L'UNFPA : risques pour la santé mentale et physique (en particulier celle des survivantes de violences), exclusion de la vie sociale et politique des mères, rétrécissement des perspectives éducatives et économiques pour les familles dépendantes des salaires, stigmates pour les générations suivantes, coûts pour les systèmes de santé... Les auteurs accusent en premier lieu des normes sociales discriminatoires qui soumettent les mères à des violences et à des mécanismes de domination de classe et de genre, qui prennent la forme d'un contrôle des corps, d'un contrôle reproductif, voire d'une coercition reproductive. Le rapport, qui évoque une "érosion du libre arbitre", affirme ainsi que 23% des femmes dans le monde sont dans l'incapacité de refuser un rapport sexuel. Mais l'UNFPA pointe aussi du doigt l'inconséquence des gouvernements et du marché, comme ici à propos de la contraception masculine : "Les gouvernements ont-ils le devoir de favoriser la mise au point de contraceptifs destinés aux hommes (..) ? La société a, pour l'essentiel, laissé les marchés en décider (...). Les seules perspectives mercantiles n'étant pas à la hauteur des enjeux, les gouvernements, en vertu de l'obligation qui incombe aux États de lutter contre les stéréotypes de genre (...), devraient intervenir davantage". Une manière de rappeler que ne pas agir contre le non respect du libre arbitre et du droit de chacune à disposer de son corps revient à les cautionner en violation de la plupart des conventions internationales, à commencer par la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (1979) et la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (1990). Une responsabilité rappelée début avril aux différentes parties du conseil de Sécurité de l'ONU par Pramila Patten, Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits. Quarante-neuf d'entre elles sont soupçonnées "d'être responsables de [la mise en œuvre de] schémas de violence sexuelle" lors de conflits, et beaucoup sont récidivistes.

Lire la suite de Entrée #25 - 03.05.22

Espace et rapports de domination

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Lectures Mots clés : recherche, propriété, travail, justice
Anne Clerval,   Antoine Fleury, Julien Rebotier,   Serge Weber   (dir.).   Espace   et   rapports   de domination. Rennes : PUR, 2015. 399 p. ISBN : 978-2-7535-3693-7.

En réponse aux multiples crises sanitaire, économique, politique et environnementale, de nombreux décideurs ont procédé à des arbitrages (concernant l'identification des vulnérabilités, leur priorisation, la répartition des coûts) fondés sur une conception technoscientifique et étroite des risques, appelant à la responsabilité et la prise en charge individuelles. Les conséquences n'ont pas été les mêmes pour tous et toutes, les contraintes se surajoutant parfois aux difficultés, aux frustrations, à la souffrance. L'augmentation consécutive et attendue des inégalités a renforcé un sentiment de vulnérabilité et d'injustice parmi les plus précaires, démultipliant ainsi les conséquences de la crise tout en provisionnant la prochaine. Cet épisode toujours en cours montre que l'étude et la gestion des crises ne peut faire l'économie des rapports sociaux de pouvoir qui participent de leur production. C'est le point de vue des auteurs de Espace et rapports de domination, dont voici un résumé de lecture, qui proposent de penser ensemble les rapports sociaux conflictuels, la production des risques et les configurations spatiales qui en découlent.

Lire la suite de Espace et rapports de domination

Quoi de neuf ?

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Lectures Mots clés : technique, travail
David Edgerton, Quoi de neuf ? Du rôle des techniques dans l'histoire globale. Édition française. Paris : éditions du Seuil, 2013, coll. "l'Univers historique". 320 p. Traduction Christian Jeanmougin, ISBN : 9782021063677.

Entre un techno-enthousiasme qui se présente comme naturellement porteur d'un projet progressiste d'un côté, et les techno-paniques régulières suscitées par une pénétration de plus en plus forte dans les foyers de technologies de plus en plus opaques de l'autre, le rapport des sociétés contemporaines à la technique semble délicat et le débat difficile. Ce billet entend apporter quelques éléments de réflexion. Avec son histoire des techniques centrée sur l'usage, David Edgerton invite à reconsidérer le rôle des techniques dans l'histoire. En délaissant l'hagiographie des grands inventeurs et la récitation de la fable du progrès technologique, l'auteur peut focaliser son attention sur les pans occultés de l'histoire des techniques : celle des "mondes pauvres", celle des technologies domestiques, ou encore celles de la mise à mort - des insecticides aux abattoirs industriels en passant par l'armement.

Lire la suite de Quoi de neuf ?

Entrée #22 - 29.11.21

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Journal Mots clés : climat, alimentation, travail, IA
Simon Kofe, ministre des affaires étrangères des îles Tuvalu, a mis en scène les menaces qui pèsent sur l'état insulaire en apparaissant les pieds dans l'eau lors de son adresse à la 26ème Conférence des parties sur les changements climatiques (COP26) qui s'est déroulée début novembre. À terme, une combinaison de plusieurs menaces devrait rendre l'archipel inhospitalier, voire inhabitable. Tuvalu a connu la pire sécheresse de son histoire entre juin et août dernier, avec des précipitations moyennes équivalentes à 25% de la normale, alors que l'eau de pluie est le principal accès à l'eau douce de la population. Ces îles basses font également face à des ouragans plus fréquents et au recouvrement régulier des terres par la mer, avec pour conséquences une augmentation des surfaces terrestres touchées par la salinisation et l'infertilité, comme le signalait le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dans son cinquième rapport en 2014. Le chercheur de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) Sougueh Cheik résume pour The Conversation les enjeux de ce phénomène de salinisation excessive des sols, qui touche un milliard d'hectares dans le monde, soit 7% de la surface terrestre de la planète. L'auteur souligne que le phénomène est étroitement lié à l'irrigation inappropriée des terres agricoles et impacte particulièrement les zones arides. Une situation observable grâce à la carte publiée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en octobre, qui estime que “20 à 50% des sols irrigués sur l’ensemble des continents sont trop salés”.

Lire la suite de Entrée #22 - 29.11.21

Le projectionniste et l'image

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Notes Mots clés : recherche, technique, travail, médias
[Cet article est une "synthèse introductive" à mon intervention dans le cadre d'une table ronde de professionnels, à l'occasion du colloque international Filmphot - Penser la photographie du film / Conceptualizing Motion Picture Photography à l'Université Rennes 2 les 18 et 19 novembre 2021. Mon intervention doit porter sur mon rapport au concept de photographie du film et son utilisation dans le cadre de ma pratique professionnelle de projectionniste.]

Lire la suite de Le projectionniste et l'image

Fil RSS des articles de ce mot clé