Notes sur la cyberguerre

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Notes Mots clés : guerre, médias, réseaux
Les réseaux informatiques sont devenus la colonne vertébrale de nombreux secteurs d'activité dont le bon fonctionnement repose sur la collecte, le traitement et le partage de l'information qui y transite. C'est vrai pour les secteurs marchand et financier, les médias, les services publics et l'administration. Ils sont aussi devenus un canal majeur de construction des rapports sociaux communautaires (groupes d'intérêt, de pratique, connaissances au second degré, réseautage, médias participatifs...), qui viennent enrichir une forme de socialisation plus traditionnelle fondée sur la proximité géographique et le lien familial. L'appropriation d'un tel espace d'échanges par ses utilisateurs nécessite un certain degré de confiance.  En fait, celui-ci dépend du positionnement politique de multiples organisations, publiques et privées, qui gèrent l'infrastructure matérielle et logicielle des réseaux à une échelle transnationale, et donc de leur collaboration en bonne intelligence. Une gageure en temps de guerre, comme le montre le cas de la guerre russo-ukrainienne, qui offre une démonstration, inédite par son ampleur, de déstabilisation massive de ces réseaux.

Lire la suite de Notes sur la cyberguerre

Entrée #23 - 31.12.21

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Journal Mots clés : alimentation, réseaux, nucléaire, énergie, médias
Inventé par les pères du concept de “paternalisme libertarien”, le nudge (“coup de pouce”) a fait l'objet d'une publication dans le magazine de l'Inserm en novembre. L'article revient sur cet outil de suggestion comportementale qui consiste “à modifier nos habitudes, sans nécessiter un niveau d'attention élevé et prolongé de notre part”. De nombreux exemples sont cités, le plus souvent basés sur des stimulations visuelles (étiquetage, marquage) non-explicites quant à leur objectif réel. L'Inserm cite “une méta-analyse de 96 expérimentations [qui] montre que les nudges qui font appel à la réflexion des consommateurs, comme le Nutri-Score, sont moins efficaces que ceux qui touchent aux émotions”. Henri Bergeron, sociologue à Sciences Po Paris et directeur de recherche au CNRS cité par l'Inserm, rappelle que “les nudges n'ont pas d'impact sur les conditions sociales d'existence, comme le pouvoir d'achat. Fonder une politique de santé publique sur les nudges est un projet minimaliste, qui renonce de fait à transformer la société”. La revue des médias rapproche ces dispositifs des “dark patterns” (interfaces truquées), techniques de manipulation par le design très répandues sur le web et dont le but est “d'orienter l'utilisateur vers des choix qu'il n'aurait probablement pas faits en connaissance de cause”. Claude Castelluccia, directeur de l'équipe Privatics de l'Inria cité dans l'article, suggère que ces manipulations sont “les conséquences même du modèle économique de l'internet et de ses services “gratuits”. La revue des médias estime que dans le cas des nudges comme dans celui des dark patterns, et “à leur insu, il s'agit de priver les utilisateurs de leur capacité à choisir”.

Lire la suite de Entrée #23 - 31.12.21

Le projectionniste et l'image

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Notes Mots clés : recherche, technique, travail, médias
[Cet article est une "synthèse introductive" à mon intervention dans le cadre d'une table ronde de professionnels, à l'occasion du colloque international Filmphot - Penser la photographie du film / Conceptualizing Motion Picture Photography à l'Université Rennes 2 les 18 et 19 novembre 2021. Mon intervention doit porter sur mon rapport au concept de photographie du film et son utilisation dans le cadre de ma pratique professionnelle de projectionniste.]

Lire la suite de Le projectionniste et l'image

Entrée #19 - 13.08.21

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Journal Mots clés : climat, justice, migrations, médias
Un consortium de journalistes, coordonné par l'organisation non-gouvernementale Forbidden Stories avec l'appui technique d'Amnesty Tech, a révélé une liste de 50000 numéros de téléphone parmi lesquels figurent ceux de personnalités politiques, militants des droits humains et journalistes. Un nombre difficile à estimer de ces personnalités pourrait avoir été mis sur écoute par des services de renseignement à l'aide du logiciel espion Pegasus, commercialisé par l'entreprise israélienne NSO. Jean-Marc Manach rappelle que contrairement aux pratiques dévoilées par Edward Snowden en 2013 qui consistaient en l'interception massive des échanges pendant leur transit, ces écoutes reposent sur l'exploitation de failles dites zero day (non encore découvertes et réparées) sur les terminaux de cibles désignées. Cette méthode permet de contourner le chiffrement des échanges largement déployé depuis les révélations de Snowden. Si les faits sont avérés, cette nouvelle affaire constituerait une atteinte supplémentaire au travail de la société civile et des journalistes, au même titre que la multiplication des SLAPP (Strategic lawsuits against public participation) ou “procédures bâillons”, comme le signale la Revue des Médias. Ces procès à répétition sont utilisées par des lobbies et des grandes firmes à des fins d'intimidation et de pression financière sur leurs adversaires, journalistes et militants associatifs en tête. L'article égrène de nombreux cas récents, comme celui de Daphné Caruana Galizia, journaliste maltaise assassinée en 2017 alors qu'elle enquêtait sur des faits de corruption et poursuivie dans quarante-sept affaires au moment de sa mort. En France, la REM rapporte la prédilection des filiales du groupe Bolloré pour les SLAPP, ou encore les cas des journalistes Inès Léraud et Morgan Large, qui enquêtent depuis de nombreuses années sur le secteur de l'agroalimentaire en Bretagne et sont de ce fait les cibles de procès et malveillances à répétition.

Lire la suite de Entrée #19 - 13.08.21

Hellblade : Senua's Sacrifice

Rédigé par falx Aucun commentaire
Classé dans : Lectures Mots clés : santé, médias
Ninja Theory, 2017. Hellblade : Senua's Sacrifice, PC & Sony Playstation 4.

Senua, guerrière celte du IXème siècle en proie à des troubles psychotiques, part pour Hel, le royaume des morts scandinave, y échanger son âme contre celle de son amant, assassiné par des pillards nordiques alors qu'elle était en exil. Dans une société où la mythologie sert de matrice à la compréhension du monde, Senua a intériorisé les normes qui désignent ses troubles comme une punition divine et dont elle serait coupable. Sa quête de rédemption va la confronter aux traumatismes de son existence passée, qui peuplent ses hallucinations et surgiront comme autant d'énigmes à résoudre et d'impostures à dissiper pour trouver la paix.

Lire la suite de Hellblade : Senua's Sacrifice

Fil RSS des articles de ce mot clé